spot_img

Accès à l’eau potable : la Banque mondiale accorde plus 60 milliards F CFA au Togo 

Le gouvernement togolais et la Banque mondiale ont signé, ce jeudi 13 avril 2023  un financement historique de 100 millions de dollars, soit plus de 60 milliards de francs CFA, pour le Projet de Sécurité Hydrique en Milieu Urbain au Togo (TUWS).

Ce projet vise à rendre l’eau potable accessible à un plus grand nombre de ménages et à améliorer les services d’assainissement dans le Grand Lomé.

La signature a eu lieu en marge des Réunions de Printemps du Groupe de la Banque mondiale et du FMI, qui ont lieu actuellement à Washington, DC.

Selon Sani Yaya, ministre de l’Économie et des Finances, et chef de la délégation togolaise aux Réunions de Printemps, ce financement montre l’engagement de la Banque mondiale à aider le Togo à surmonter les défis liés à l’eau et à l’assainissement.

« En renforçant l’accès à l’eau potable et à l’assainissement, nous allons contribuer à améliorer la santé des populations, à réduire le nombre de maladies hydriques, et à créer des conditions plus favorables pour le développement économique et social du Togo », déclare-t-il.

D’après les informations, le TUWS fera plusieurs investissements, y compris en partenariat avec le secteur privé, pour améliorer l’accès et la qualité de l’eau ainsi que les services d’assainissement dans le Grand Lomé.

Le projet prévoit notamment la réhabilitation des systèmes d’approvisionnement en eau, la construction d’une station de traitement des boues de vidange, des études techniques pour augmenter à plus long terme la capacité de production d’eau à grande échelle et le renforcement du réseau de distribution. Il permettra également d’améliorer la gestion des eaux usées, de promouvoir la salubrité publique et de résoudre le problème des eaux non facturées.

Le Projet de Sécurité Hydrique en Milieu Urbain au Togo s’inscrit dans un effort plus large des partenaires du Togo pour soutenir la mise en œuvre des stratégies nationales d’accès à l’eau.

Notons qu’une table ronde organisée en décembre 2022 a permis de recueillir des engagements représentant près de 300 millions de dollars en faveur du secteur de l’eau et de l’assainissement du pays, dont une partie contribuera au développement des infrastructures de production d’eau à Lomé. En renforçant l’accès à l’eau potable et à l’assainissement, ce projet contribuera à améliorer la santé des populations, à réduire le nombre de maladies hydriques et à créer des conditions plus favorables pour le développement économique et social du Togo.

Fil d'actu

A Abuja, la première session ordinaire du Parlement de la CEDEAO ouverte par Mémounatou Ibrahima

La première session ordinaire du Parlement de la CEDEAO...

Le Togo lève 32,112 milliards FCFA sur le marché financier de l’UMOA

Le Trésor public du Togo a levé 32,112 milliards...

Newsletter

A Abuja, la première session ordinaire du Parlement de la CEDEAO ouverte par Mémounatou Ibrahima

La première session ordinaire du Parlement de la CEDEAO a été officiellement ouverte ce lundi 1er juillet à Abuja par Hadja Mémounatou Ibrahima, présidente...

Le Togo lève 32,112 milliards FCFA sur le marché financier de l’UMOA

Le Trésor public du Togo a levé 32,112 milliards FCFA sur le marché financier de l’Union monétaire-ouest africaine (UMOA) le 24 juin 2024. Ce,...

La BCEAO annonce le lancement de la phase pilote du système de paiement instantané interopérable de l’Uemoa

La Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (BCEAO) a annoncé, dans un communiqué publié le 20 juin 2024, le lancement de la...