spot_img

BOAD : Le Conseil d’administration approuve 11 nouvelles opérations pour un montant de 182,32 milliards FCFA

Lors de sa 136ème session ordinaire tenue à Abidjan le lundi 26 juin 2023, le Conseil d’Administration de la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) a approuvé onze (11) nouvelles opérations d’un montant total de 182,32 milliards FCFA. Cela porte à 7 835,02 milliards FCFA le montant total des engagements de la BOAD depuis le début de ses activités opérationnelles en 1976.

Les prêts approuvés lors de cette session, présidée par Serge EKUE, Président de la BOAD, concernent le financement partiel des projets suivants : 

Mise en place de lignes de refinancement en faveur de la Banque Nationale de Développement Agricole (BNDA) au Mali. Financé à hauteur de 15 milliards FCFA, ce projet a pour objet, la mise en place en faveur de la BNDA de lignes de refinancement visant à soutenir les Micro, Petites et Moyennes Entreprises (MPME) et développer l’électrification solaire hors réseau.

Prise de participation de la BOAD au capital du Fonds d’Accélération des Infrastructures (IAF) à hauteur de 6,12 milliards FCFA. Les objectifs de cette prise de participation sont entre autres, de contribuer à réduire le déficit d’infrastructures et les émissions de carbone sur le continent africain tout en ayant un impact positif sur le développement dans les communautés et les pays d’intervention du Fonds.

Développement des infrastructures agricoles et désenclavement de la basse et moyenne vallée de l’Ouémé (PDIAD – BMVO) en République du Bénin. Le coût de l’opération est de 28 milliards FCFA. Elle vise à contribuer à l’amélioration des conditions de vie des populations ciblées dans la vallée de l’Ouémé.

Prêt à court terme en faveur de la société Ivory Cocoa Products (ICP) SA pour le financement partiel de la campagne cacao 2023-2024 en Côte d’Ivoire. Ce concours permettra de financer l’achat et la transformation en produit semi-fini, d’environ 10 000 tonnes de fèves de cacao. Montant de l’opération : 10 milliards FCFA

Prêt à court terme à hauteur de 5 milliards FCFA en faveur de la Compagnie Malienne pour le Développement des Textiles (CMDT) SA, pour le financement partiel de la campagne cotonnière 2022-2023 au Mali. Ce concours contribuera à la transformation d’environ 526 000 tonnes de coton graine en coton fibre (220 695 tonnes) au titre de la campagne 2022-2023.

Appui à la digitalisation des processus de gestion des finances publiques au Burkina Faso à hauteur de 19 milliards FCFA. L’objectif global du projet est de dématérialiser les procédures de gestion et les formalités administratives, de garantir la bonne gouvernance et la transparence dans la gestion des finances publiques.

Aménagement de voies urbaines et réalisation de réseaux divers dans l’Arrondissement IV du Pôle Urbain de Diamniadio, en République du Sénégal. Le projet permettra de désengorger la ville de Dakar et doter les populations d’un meilleur cadre de vie. Montant de l’opération : 30 milliards FCFA

Prêt à court terme en faveur de la Société Nationale Burkinabè d’Hydrocarbures (SONABHY) pour le financement partiel de ses besoins d’exploitation au titre de l’importation et la commercialisation d’hydrocarbures au Burkina Faso. Ce concours contribuera au renforcement des ressources à court terme de la SONABHY dans le cadre de l’importation d’environ 25 000 M3 d’hydrocarbure. Le montant alloué au pays est de 20 milliards FCFA

Développement du Centre de Recherche Médicale et Sanitaire et renforcement des infrastructures sanitaires de référence tertiaire à Niamey, au Niger pour un montant de 20 milliards FCFA.

Construction et équipement d’infrastructures scolaires au Niger. Ce concours contribuera à l’élimination des salles de classe en paillote au Niger. Il permettra également de mettre dans de bonnes conditions d’apprentissage environ 55 200 élèves défavorisés par an, et réduire la déperdition du temps scolaire dans les établissements concernés. Le montant de l’opération est de 20 milliards FCFA.

Construction et exploitation d’un hôtel de standing 4 étoiles sous l’enseigne “Golden Tulip AKWABA“ à Biétry Abidjan, par la Société de Patrimoine et de Gestion (SPG) AKWABA SA en Côte d’Ivoire. Ce projet permettra de renforcer l’offre hôtelière en Côte d’Ivoire par l’installation d’une capacité additionnelle de 205 chambres sur le créneau des réceptifs classés en 4 et 5 étoiles. Le montant alloué à ce projet est de 9,2 milliards FCFA.

Fil d'actu

A Abuja, la première session ordinaire du Parlement de la CEDEAO ouverte par Mémounatou Ibrahima

La première session ordinaire du Parlement de la CEDEAO...

Le Togo lève 32,112 milliards FCFA sur le marché financier de l’UMOA

Le Trésor public du Togo a levé 32,112 milliards...

Newsletter

Le Togo lève 32,112 milliards FCFA sur le marché financier de l’UMOA

Le Trésor public du Togo a levé 32,112 milliards FCFA sur le marché financier de l’Union monétaire-ouest africaine (UMOA) le 24 juin 2024. Ce,...

La BCEAO annonce le lancement de la phase pilote du système de paiement instantané interopérable de l’Uemoa

La Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (BCEAO) a annoncé, dans un communiqué publié le 20 juin 2024, le lancement de la...

OTR : 99,3 milliards de FCFA collectés par le Commissariat des douanes et droits indirects entre janvier et mars 2024

Le Commissariat des douanes et droits indirects de l’Office togolais de recettes (OTR) a collecté 99,3 milliards de FCFA au premier trimestre 2024, en...