spot_img

Dans l’Ogou, Aimes-Afrique réalise plus de 2500 consultations spécialisées

En mission dans la préfecture de l’Ogou du 18 au 24 mars 2024, une équipe de l‘ONG Aimes-Afrique a effectué, au terme d’une première phase, 2596 consultations spécialisées sur 250 prévues, soit un taux de 103%. Cette grande mission médico-chirurgicale foraine gratuite a couvert les 4 communes de la préfecture avec des malades consultés et soignés.

« Nous sommes contents de la mobilisation des populations pour bénéficier de cette mission médico chirurgicale organisée par AIMES AFRIQUE en partenariat avec le ministère de la santé et sous le patronage du Président de la République son excellence Faure Gnassingbé. Nous avons consulté dans les spécialités comme la chirurgie générale, la stomatologie, ORL et génécologie», a déclaré Dr Jules KPAKPO, stomatologue, membre de l’ONG.

Les interventions chirurgicales se sont déroulées au Centre hospitalier régional (CHR) d’Atakpamé.

Satisfécit

Cette mission était attendue dans la localité depuis plusieurs années. « Avant, je vaquais librement à mes occupations. Aujourd’hui, je ne travaille plus. Je vis de la charité. Je veux recommencer par travailler et prendre ma vie en main. J’ai beaucoup souffert de cette maladie. Mais avec AIMES-AFRIQUE, j’ai retrouvé de l’espoir », a déclaré Komlan, un patient qui souffrait d’une hernie inguinale, et qui a bénéficié des soins d’Aimes-Afrique.

Dans les détails, sur les 2596 consultations spécialisées réalisées, 361 patients ont été retenus contre un objectif initial de 250 pour la deuxième phase qui est la phase chirurgicale. 241 patients concernés par la chirurgie générale et la gynécologie, 44 patients par l’ophtalmologie et 76 patients par la stomatologie.

Des délégations des représentations de AIMES AFRIQUE Mali et Côte d’Ivoire ont également assisté à la phase chirurgicale. Un groupe d’étudiants de l’Institut de hautes études internationales et du développement de Genève (Suisse) a également participé à la mission. «C’est un honneur de vraiment pouvoir voir les activités de AIMES AFRIQUE de si près. Cette mission chirurgicale a donné beaucoup d’espoir aux gens. On espère pouvoir collaborer avec AIMES AFRIQUE  dans le futur », a confié Diego Fernandez-Shaw Morales l’un des étudiants.

« Sur le terrain, nous avons été surpris»

« La mission Ogou 2024 a été un succès parce que, nous étions partis avec des projections que nous avons eu à faire notamment en termes de consultations pour la première phase avec un objectif de 2500 patients fixés, nous avons pu prendre en charge 2596 patients, soit pratiquement un taux de réalisation de 103% », s’est réjoui le Prof Honoraire Serge Michel Kodom, président fondateur de l’ONG.

« Pour la phase chirurgicale, sur le terrain, nous avons été quand même surpris par des patients qui sont venus, qui avaient vraiment des pathologies, certes curables, mais cela fait 7 ou 8 ans que nous n’étions plus venus dans la préfecture et nous avons rencontré des cas assez graves. Pour un objectif initial de 250, nous avons, pour les trois spécialités confondues, à savoir l’ophtalmologie, stomatologie et la chirurgie viscérale couplée avec la gynécologie, recensé 361 patients, soit un taux de 150%. C’est-à-dire que nous avons dû rallonger environ 100 patients de façon exceptionnelle », a-t-il ajouté.

Cette mission est placée sous le haut patronage du chef de l’Etat, Faure Gnassingbé.

Fil d'actu

Togo : le coût du crédit bancaire en légère baisse

Les résultats de l’enquête sur les conditions de banque...

Togo : les observateurs saluent un scrutin électoral apaisé et la transparence des élections

Au Togo, les résultats provisoires des élections législatives et...

Togo : l’inflation tombe à 2,7% en mars 2024 (BCEAO)

La Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest...

Newsletter

Togo : les observateurs saluent un scrutin électoral apaisé et la transparence des élections

Au Togo, les résultats provisoires des élections législatives et régionales du 29 avril 2024 ont été communiqués par la Commission électorale nationale indépendante (CENI)....

Le Togo s’active dans la lutte contre les faux médicaments en Afrique

Le président Faure Gnassingbé s’est entretenu, fin mars, avec une délégation de la Fondation Brazzaville à Lomé au sujet de la lutte contre les...

L’ANCE-TOGO soutient la dénonciation de tous les accords coloniaux déséquilibrés

L’ANCE-Togo, section nationale et coordonnatrice du Hub régional Afrique de l’Ouest de Transparency International, félicite et soutient le président de la République, Faure Gnassingbé,...