Dans région des savanes en proie à l’insécurité, le Projet Purs renforce la résilience des communautés

Depuis 2021, l’extrême nord du Togo est attaqué par des groupes djihadistes. La région des Savanes est la cible principale. Pour contrer les attaques, le gouvernement togolais déploie deux stratégies : militaire et sociale. Cette dernière consiste à une bactérie de réalisations devant améliorer le quotidien des communautés.

C’est le  programme d’urgence pour le renforcement de la résilience des populations de la région des Savanes (PURS). L’objectif du gouvernement à travers ce projet lancé en 2022 est d’améliorer les conditions de vie de la population de cette région et à renforcer leur résilience dans l’accès à l’eau potable, à l’électricité. Le projet prend également en compte la construction d’infrastructures sanitaires et éducatives ainsi que des pistes rurales.

Selon le gouvernement togolais, la réussite de ce programme ambitieux nécessite  une enveloppe globale de 200 milliards FCFA. Pour ce faire, l’exécutif togolais a mobilisé des partenaires notamment la Banque mondiale.  En février dernier, le cumul des ressources déjà mobilisées auprès des partenaires techniques et financiers s’évaluait à 150 milliards FCFA. Un tiers de ce montant est déjà engagé dans les réalisations. « Aujourd’hui, au regard des discussions que nous avons, nous sentons que nous avons un pays déterminé qui a beaucoup misé dans son programme de prévention tel que le PURSE », a confié Chantal Uwanyiligira, directrice des opérations de la Banque mondiale pour la Côte d’Ivoire, le Bénin, la Guinée et le Togo en octobre dernier lors d’une rencontre avec les membres du gouvernement togolais.

Des résultats probants…

Selon les chiffres présentés par la plateforme gouvernementale togoreforme.gouv.tg en novembre 2023, « dans le secteur de l’eau, l’accès à l’eau potable s’est ainsi étendu à près de 80.000 nouvelles personnes, faisant progresser le taux de desserte en milieu rural, de 64 % en 2021 à 73,5 % en 2022. Pour l’énergie, les indicateurs sont également dans le vert. Avec un taux moyen d’accès à l’électricité de 66%, l’électrification rurale a progressé avec 15.000 ménages supplémentaires raccordés à l’électricité, faisant passer le taux de 22 % en 2021 à 27 % en 2022 ».

« L’action gouvernementale s’est en outre étendue au secteur agricole, avec plus de 1.000 hectares de bas-fonds aménagés sur la période, et plus de 21.000 tonnes d’engrais vivriers distribuées aux producteurs. Également, des kits d’irrigation ont été fournis, en appui aux forages construits dans plusieurs localités. Enfin, le réseau de pistes rurales, indispensable pour le désenclavement de la région et l’écoulement des produits, a été amélioré de 15 à 20% », a-t-elle ajouté.

Vers l’accélération des projets…

En novembre dernier, lors du 138ème Conseil d’Administration de Banque Ouest Africaine de développement (BOAD), l’institution financière annoncé un appui 30 milliards FCFA dans le PURS. Il s’agira d’appuyer notamment : l’aménagement de 125 km de pistes rurales pour le désenclavement des localités de la région ; la réalisation d’infrastructures de base dans plusieurs localités (par l’extension de réseaux d’électricité, d’adduction d’eau potable, comprenant l’équipement de 302 forages en système de pompage en énergie solaire, l’appui à la transformation des produits agricoles à travers la construction de magasins équipés). Enfin, les fonds vont soutenir le renforcement des services sociaux de base, tels que la santé, l’éducation, l’administration territoriale et la sécurité.  

En déplacement dans la région le 21 janvier dernier, le chef de l’Etat togolais Faure Gnassingbé a annoncé une accélération dans la réalisation des projets. « Que ce soit dans les domaines des pistes rurales, de la santé, de l’éducation, de l’agriculture, des infrastructures et bien d’autres, des efforts se poursuivront pour accélérer la mise en œuvre des projets et programmes socioéconomiques. Ces mécanismes contribueront à préserver la sécurité et à lutter contre le terrorisme », a déclaré Faure Gnassingbé.

Fil d'actu

Togo : le Code des investissements et ses dispositifs incitatifs

C’est en 2019 que le Togo s’est doté d’un...

Togo : Le Port de pêche de Lomé retrouve du dynamisme  

Depuis quelques années, le port de pêche de Lomé...

Construction de la route Lomé-Cinkassé : La BAD sonne la mobilisation des investisseurs

Le Président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé, a...

Dématérialisation: l’administration publique togolaise de plain-pied dans le numérique

Il y a quelques années, l’Etat togolais lançait l’ambitieux...

Newsletter

Togo : Le Port de pêche de Lomé retrouve du dynamisme  

Depuis quelques années, le port de pêche de Lomé a retrouvé son dynamisme. A coût d’importants investissements, ce port a renforcé ses conditions d’accueil....

Dématérialisation: l’administration publique togolaise de plain-pied dans le numérique

Il y a quelques années, l’Etat togolais lançait l’ambitieux projet de dématérialisation des services de l’administration publics. Ce projet du gouvernement qui vise à...

Togo : la machine électorale sur des chapeaux de roues

Au Togo, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a commencé par réceptionner les dossiers de candidature pour le compte des élections régionales et législatives...