“Dogta-Lafiè”, l’hôpital de référence du Togo s’ouvre au public

L’hôpital de référence Dogta-Lafiè (ex-Saint Pérégrin), situé à Agoè-Nyivé, au nord de la ville de Lomé a été inauguré, mercredi 26 avril, par le Président Faure Gnassingbé.

Construit sur un domaine de 11.000 m², l’hôpital Dogta-Lafiè est composé de huit blocs reliés par un bâtiment central de distribution. Il dispose de 22 salles de consultation, 160 lits et places, dont des suites, des chambres de grand standing, des chambres individuelles et des chambres doubles.

Le complexe hospitalier de référence est également doté de places d’hôpitaux de jour comprenant un bloc d’imagerie médicale et soins dentaires, un bloc médecine, un bloc administratif, un bloc chirurgie, un bloc femme-mère-enfant, un bloc VIP avec un espace café pour les accompagnants, un bloc laboratoire et un bloc logistique.

Le centre dispose également un plateau technique et d’imagerie de pointe, 6 salles d’opérations, dont deux hyper-aseptiques aux normes internationales, une unité d’exploration fonctionnelle, un laboratoire polyfonctionnel moderne et une pharmacie intégrée.

Le complexe offre plusieurs spécialités notamment en médecine, chirurgie, gynécologie obstétrique, néonatologie, pédiatrie, cardiologie interventionnelle et anatomopathologie, avec un système d’information hospitalier très innovant, intégrant un plateau robotique médical évolutif.

Le coût des investissements en équipements médicaux est de 12 milliards et 3 milliards en fonds de roulement pour l’exploitation.

D’après les responsables de cet hôpital, est prévu à court terme, un projet d’extension avec entre autres, l’implantation d’une unité de cancérologie, d’un bloc ultramoderne dédié à l’hospitalisation des hautes personnalités, des services de kinésithérapie, d’un bloc opératoire ophtalmologique et d’une autre salle de chirurgie.

En plus de l’offre médicale, des services connexes sont en cours de réalisation pour offrir un service complet aux patients et leurs accompagnants. Il s’agit, d’une blanchisserie, d’un funérarium, d’un restaurant, d’un service d’ambulance, d’un hôtel en chantier composé de 105 chambres et 12 suites pour faciliter le séjour des accompagnants et d’un héliport pour les évacuations héliportées.

Pour sa première année d’opérationnalisation, l’Hôpital Dogta-Lafiè va accueillir plus de 80.000 patients.

Notons que Dogta-Lafiè est un projet porté par la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) du Togo. L’exploitation de cet établissement est assurée par la Société de Gestion Hospitalière (SOGEHP sa) créée en janvier 2019. Elle est fonctionnelle avec un capital d’un montant de 15 000 000 000 FCFA. La CNSS, actionnaire majoritaire en porte 75,44% et le reste détenu par des personnes morales et physiques de droit togolais.

Fil d'actu

Togo : le Code des investissements et ses dispositifs incitatifs

C’est en 2019 que le Togo s’est doté d’un...

Togo : Le Port de pêche de Lomé retrouve du dynamisme  

Depuis quelques années, le port de pêche de Lomé...

Construction de la route Lomé-Cinkassé : La BAD sonne la mobilisation des investisseurs

Le Président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé, a...

Dématérialisation: l’administration publique togolaise de plain-pied dans le numérique

Il y a quelques années, l’Etat togolais lançait l’ambitieux...

Newsletter

Togo : Le Port de pêche de Lomé retrouve du dynamisme  

Depuis quelques années, le port de pêche de Lomé a retrouvé son dynamisme. A coût d’importants investissements, ce port a renforcé ses conditions d’accueil....

Dématérialisation: l’administration publique togolaise de plain-pied dans le numérique

Il y a quelques années, l’Etat togolais lançait l’ambitieux projet de dématérialisation des services de l’administration publics. Ce projet du gouvernement qui vise à...

Togo : la machine électorale sur des chapeaux de roues

Au Togo, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a commencé par réceptionner les dossiers de candidature pour le compte des élections régionales et législatives...