Inclusion financière : le Togo, solide champion dans l’Uemoa

En conseil des ministres le 18 janvier 2023, la ministre chargée de l’Inclusion financière et de l’Organisation du secteur informel a présenté une communication relative à la situation de l’inclusion financière en 2022. Avec des chiffres qui font du Togo solide champion de l’inclusion financière dans l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa).

En effet, indique le communiqué issu de la rencontre, le taux d’inclusion financière est passé de 82,72% à 85,72% au cours de l’année 2021 (soit une hausse de 3 points), devançant ainsi le Bénin (85,52%) et de la Côte d’Ivoire (82,2%). Il s’agit là de la meilleure performance dans la région. Ce, grâce aux actions entreprises par le gouvernement.

Sur la même période, précise la même source, le taux de bancarisation élargi est passé de 80 % à 84,18% faisant du Togo, celui de la sous-région avec la plus forte croissance dans le domaine.

« En outre, le taux global de pénétration géographique des services financiers du Togo est passé de 81 points en 2016 à 422 points en 2020. Ces performances enregistrées ont été stimulées par les mesures incitatives prises pour protéger le pouvoir d’achat des populations et inciter le déploiement des institutions de microfinance en leur apportant un soutien spécifique », relève le gouvernement.

Selon les données de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (BCEAO), le Togo dispose également du meilleur taux élargi de bancarisation élargi (incluant les activités de banque et de microfinance) de la sous-région à soit 84,18%, contre 80% précédemment, soit une progression annuelle de 4,14 points. Pour sa part, le taux de bancarisation strict du Togo est passé de 26,95% en 2020 à 30,09% en 2021, devancée par le Bénin (34,73%) et suivi par la Cote d’Ivoire (26,11%).

Par ailleurs, le taux global de pénétration géographique des services financiers du Togo (nombre de guichets sur 1.000 km²) est passé de 422 points en 2020 à 589 points en 2021 tandis que le taux global de pénétration démographique des services financiers (nombre de guichets pour 10.000 habitants) se situe à 67 points en 2021 contre 50 points en 2020.

Au commencement était une dynamique impulsée au sommet …

En rappel, le Togo s’est inscrit depuis plusieurs années dans une dynamique d’inclusion financière en vue d’accompagner les populations les plus vulnérables exclues du système financier classique. Elle s’est accélérée en 2014 par la création du Fonds national de la finance inclusive (FNFI), permettant notamment aux couches sociales vulnérables d’avoir accès aux services financiers adaptés à leurs besoins.

Trois années plus tard, le pays met en place un département ministériel dédié à la problématique du financement des couches les plus vulnérables. Ce qui a favorisé la mise en place de stratégies et politiques spécifiques notamment la Stratégie Nationale d’Inclusion Financière (SNIF) adoptée en 2021.

Ces résultats qui confortent le Togo dans sa stratégie illustrent également les retombées positives des mesures préférentielles. En exemple, les données indiquent que plus de 21 524 bénéficiaires ont été touchés pour un montant total débloqué de plus de 1,817 milliards de FCFA dans la région des Savanes au titre de l’année 2022.

De même, dans le cadre de la lutte contre la vie chère, une baisse des taux d’intérêts des services du FNFI a été concédé afin de renforcer la résilience des populations. Le coût de la mise en œuvre de cette mesure représente un manque à gagner de 101,88 millions de FCFA pour le FNFI.

Fil d'actu

Togo : le Code des investissements et ses dispositifs incitatifs

C’est en 2019 que le Togo s’est doté d’un...

Togo : Le Port de pêche de Lomé retrouve du dynamisme  

Depuis quelques années, le port de pêche de Lomé...

Construction de la route Lomé-Cinkassé : La BAD sonne la mobilisation des investisseurs

Le Président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé, a...

Dématérialisation: l’administration publique togolaise de plain-pied dans le numérique

Il y a quelques années, l’Etat togolais lançait l’ambitieux...

Newsletter

Croissance économique, inflation, endettement, …, le Togo réalise des avancées macroéconomiques satisfaisantes

Malgré un contexte international marqué ces dernières années par des chocs exogènes et des incertitudes entraînant un ralentissement de la croissance mondiale en 2023...

Bancarisation : le Togo en constante progression

De 70,8% en 2016, le taux de bancarisation élargie, qui mesure le pourcentage de la population adulte détenant un compte dans les banques, les...

Inflation : la BCEAO relève une décélération au Togo

Au Togo, le taux d’inflation est passé de 3,9% à 3,5% entre novembre et décembre 2023, selon les données de la Banque centrale des...