La Plateforme industrielle d’Adetikopé, moteur de l’industrialisation, entre dans sa 2e phase après le succès de la première

Inaugurée le 6 juin 2021 par le président togolais Faure Gnassingbé, la Plateforme industrielle d’Adetikopé (PIA), fruit d’un partenariat public-privé entre Arise et l’Etat, entame sa phase 2 après le succès de la première. Moteur de l’industrialisation, cette infrastructure intégrée et multisectorielle figurait au premier rang des projets portés par le Plan national de développement (PND, 2018-2022).

« La réussite de la phase 1 témoigne du climat d’affaires que nous cherchons à instaurer au Togo, caractérisé par la stabilité, la transparence et la collaboration fructueuse entre le secteur public et privé. Nous sommes impatients de bâtir sur ces réussites avec la présentation de la phase 2, qui offre de nouvelles opportunités d’installation aux entreprises désireuses de contribuer à l’élan économique du Togo ».  Ces propos sont du commandant Sanda Idiola, l’administrateur général de l’Autorité de coordination de la PIA, qui s’exprimait le 1er février 2024 lors d’un évènement au cours duquel la phase 2 a été présentée aux acteurs du monde des affaires du Togo réunis au sein de l’Association des grandes entreprises du Togo (AGET), organisé autour du thème « Investir au Togo & Opportunités d’installation sur le site de la PIA – présentation de la phase 2 ».

Selon le dirigeant, la PIA, destinée à être un catalyseur de la transformation de l’écosystème industriel national en permettant de transformer des ressources naturelles, a déjà attiré des entreprises innovantes avec le « succès remarquable » de sa première phase, créant ainsi un écosystème favorable à la croissance et à la prospérité.

En effet, a dit l’administrateur général, la PIA a vu émerger « de nouvelles entreprises », des « projets novateurs » et « une dynamique de croissance économique qui renforce notre position en tant que plateforme industrielle d’excellence. Les avancées en matière de développement des infrastructures, de formation professionnelle et de promotion de l’emploi sont autant de jalons qui contribuent à notre ambition collective ».

Au bilan de cette initiative, l’on cite, entre autres, le lancement des exportations des produits textiles Made in Togo vers les Etats-Unis, la production d’huile raffinée de soja, et l’opérationnalisation d’un port sec, un terminal à conteneurs et un parking à camions, avec des capacités respectives de 150 000 équivalents vingt pieds (EVP), 12 500 conteneurs et quelque 500 camions devant desservir les pays du hinterland. Ainsi qu’un guichet unique créé par décret en avril 2021 chargé de faciliter les démarches administratives des entreprises.

C’est à juste titre qu’au terme d’une visite de terrain en septembre dernier, la ministre de la Promotion de l’investissement, Manuella M. Santos, a salué la vision du chef de l’Etat, Faure Essozimna Gnassingbé, pour le développement du Togo au travers l’accélération de son industrialisation par l’attraction et la promotion des investissements privés, nationaux et étrangers. Une vision que symbolise cette structure développée par Arise IIP, filiale du groupe Arise, et l’Etat togolais à 21 km au nord de Lomé, et qui confirme la transformation du pays telle que mise en œuvre par le gouvernement dans sa feuille de route à l’horizon 2025.

En rappel, la PIA a nécessité un investissement de 130 milliards de FCFA (200 millions d’euros) dans sa première phase d’exécution prévue sur 129 hectares. Elle a pour vocation de créer des chaînes industrielles à haute valeur ajoutée dans plusieurs secteurs agro-industriels : ceux du coton, du soja, du sésame, du cacao, du café ou encore de la volaille. D’autres secteurs à fort potentiel économique s’installent également.

Fil d'actu

Togo : le Code des investissements et ses dispositifs incitatifs

C’est en 2019 que le Togo s’est doté d’un...

Togo : Le Port de pêche de Lomé retrouve du dynamisme  

Depuis quelques années, le port de pêche de Lomé...

Construction de la route Lomé-Cinkassé : La BAD sonne la mobilisation des investisseurs

Le Président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé, a...

Dématérialisation: l’administration publique togolaise de plain-pied dans le numérique

Il y a quelques années, l’Etat togolais lançait l’ambitieux...

Newsletter

Coton : la production augmente de 50%

Après deux années consécutives marquées par des performances en baisse (-11% et -25%), la filière cotonnière au Togo affiche une nette amélioration. La Nouvelle société...

Au Togo, ouverture commerciale et investissements privés pour libérer le potentiel de croissance

Le Togo cherche à dynamiser son économie et à libérer son potentiel de croissance. Dans cette quête, l'ouverture commerciale et les investissements privés émergent...

Industrie : PIA, la concrétisation d’une vision de Faure Gnassingbé

Située environ 15 km au nord de Lomé, la Plateforme industrielle d’Adétikopé (PIA) est le nouveau fleuron de l’industrie au Togo. Cette zone est...