spot_img

Protection de l’environnement : La BID appuie le Togo à hauteur de 84 milliards FCFA

Lors de sa 352e réunion tenue le 9 septembre dernier à Djeddah, en Arabie saoudite, le Conseil des Directeurs exécutifs de la Banque islamique de développement (BID) a approuvé un montant estimé à 563,44 millions d’euros pour financer des projets essentiels devant contribuer au développement de ses pays membres, améliorer les conditions de vie des populations, et assurer la réalisation des objectifs de développement durable.

Au total, huit pays, à savoir la Côte d’Ivoire, le Sénégal, la Guinée Conakry, la Mauritanie, le Mozambique, le Nigeria, le Togo, et le Soudan du Sud, bénéficient de ce fonds, comme l’a indiqué un communiqué publié le lundi 11 septembre 2023 par l’institution bancaire.

Sur ce prêt de la BID, 128,17 millions d’euros, soit plus de 84 milliards de FCFA, sont destinés au Togo pour renforcer ses structures environnementales. 1,3 million d’euros vont au Soudan du Sud pour soutenir les personnes les plus vulnérables touchées par le conflit dans le pays, 61,9 millions d’euros au Nigeria pour stimuler le transport d’électricité et l’innovation dans les secteurs de l’énergie et des technologies de l’information, et 85 millions d’euros à la Guinée pour réaliser les projets d’amélioration des secteurs de l’eau, de l’assainissement et de la santé.

De leur côté, la Côte d’Ivoire et le Sénégal vont recevoir une enveloppe de 222,5 millions d’euros pour améliorer les transports. 64,57 millions d’euros de ce fonds iront à la Mauritanie et au Mozambique pour promouvoir une éducation de qualité dans les deux pays.

Le Conseil des Directeurs exécutifs de la BID a également approuvé un montant de 182,56 millions d’euros pour d’autres projets et programmes dans les autres pays membres, soit un montant total approuvé de 746 millions d’euros.

Notons que la BID est une banque multilatérale de développement dont la mission est de favoriser le progrès socioéconomique de ses pays membres et des communautés musulmanes de par le monde. Conformément aux principes de la finance islamique, la banque procède au financement des projets, fournit l’expertise technique, et lance des initiatives de renforcement des capacités pour garantir le développement durable et améliorer les conditions de vie des populations de ses 57 pays membres. 

Fil d'actu

Togo : le coût du crédit bancaire en légère baisse

Les résultats de l’enquête sur les conditions de banque...

Togo : les observateurs saluent un scrutin électoral apaisé et la transparence des élections

Au Togo, les résultats provisoires des élections législatives et...

Togo : l’inflation tombe à 2,7% en mars 2024 (BCEAO)

La Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest...

Newsletter

Togo : le coût du crédit bancaire en légère baisse

Les résultats de l’enquête sur les conditions de banque révèlent, à l'échelle de l'Union, que les taux d'intérêt débiteurs des banques au cours du...

Togo : les observateurs saluent un scrutin électoral apaisé et la transparence des élections

Au Togo, les résultats provisoires des élections législatives et régionales du 29 avril 2024 ont été communiqués par la Commission électorale nationale indépendante (CENI)....

Togo : l’inflation tombe à 2,7% en mars 2024 (BCEAO)

La Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (BCEAO). A publié son bulletin mensuel des statistiques de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa). Le...