Refus de billets et pièces: la BCEAO hausse (encore) le ton et met en garde

« Tout refus d’acceptation d’un billet ou d’une pièce ayant cours légal et pouvoir libératoire dans un Etat membre de l’UEMOA constitue une infraction sanctionnée par les textes en vigueur ». C’est ce qu’a rappelé la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) dans un communiqué rendu public le 30 novembre 2022.

Pour l’institution financière, les billets et pièces de monnaie de son émission ont cours légal et pouvoir libératoire sur le territoire de l’ensemble des Etats, membres de l’Union Économique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), c’est-à-dire au Bénin, au Burkina, en Côte d’Ivoire, en Guinée-Bissau, au Mali, au Niger, au Sénégal et au Togo.

En conséquence, elle réaffirme qu’en vertu des textes en vigueur, ces billets et pièces doivent être obligatoirement acceptés comme moyens de paiement dans les transactions entre les agents économiques, notamment par les vendeurs de biens et services et les créanciers.

Ainsi, la Banque Centrale invite les usagers à accepter et à utiliser les billets et pièces de monnaie légalement émis au sein d’espace UEMOA.

Par ailleurs, l’institution sous régionale rappelle au public que les billets mutilés ou déchirés ainsi que les pièces de monnaie lisses ou altérées peuvent être échangés à ses guichets.

La banque centrale n’est pas à sa première mise en garde. Mais ses communiqués ne sont pas, jusque-là, de nature à décourager la pratique.

En rappel, le nouveau code pénal togolais en son article 1165 dispose : « Est punie d’une amende de dix mille (10.000) à cinquante mille (50.000) Francs CFA, toute personne qui refuse de recevoir pour sa valeur officielle la monnaie qui n’est ni fausse ni altérée ayant cours légal. »

Fil d'actu

Togo : le Code des investissements et ses dispositifs incitatifs

C’est en 2019 que le Togo s’est doté d’un...

Togo : Le Port de pêche de Lomé retrouve du dynamisme  

Depuis quelques années, le port de pêche de Lomé...

Construction de la route Lomé-Cinkassé : La BAD sonne la mobilisation des investisseurs

Le Président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé, a...

Dématérialisation: l’administration publique togolaise de plain-pied dans le numérique

Il y a quelques années, l’Etat togolais lançait l’ambitieux...

Newsletter

Togo : Le Port de pêche de Lomé retrouve du dynamisme  

Depuis quelques années, le port de pêche de Lomé a retrouvé son dynamisme. A coût d’importants investissements, ce port a renforcé ses conditions d’accueil....

Dématérialisation: l’administration publique togolaise de plain-pied dans le numérique

Il y a quelques années, l’Etat togolais lançait l’ambitieux projet de dématérialisation des services de l’administration publics. Ce projet du gouvernement qui vise à...

Togo : la machine électorale sur des chapeaux de roues

Au Togo, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a commencé par réceptionner les dossiers de candidature pour le compte des élections régionales et législatives...