spot_img

Revue du portefeuille de l’Union européenne au Togo

Une rencontre consacrée à la revue du portefeuille de l’Union européenne au Togo, dans le cadre de la programmation conjointe 2021-2023, s’est tenue le 26 septembre 2023 à Lomé. Elle a été présidée par la ministre Sandra Ablamba Johnson, la secrétaire générale de la Présidence de la République.

Cette rencontre était l’occasion pour le gouvernement togolais et la délégation de l’UE de passer en revue les actions de l’organisation européenne en appui aux efforts du gouvernement dans trois domaines, à savoir le développement humain et l’inclusion socio-économique, les agro-industries durables, la gestion des ressources naturelles ainsi que la consolidation d’une société togolaise apaisée et résiliente.

Selon la revue effectuée, les priorités convenues pour la période 2021-2023 ont montré des progrès significatifs, ce qui a été salué par Joaquin Tasso Vilallonga, ambassadeur de l’Union européenne au Togo. Qui a félicité le gouvernement pour son efficacité dans la mise en œuvre des projets et la gestion des ressources allouées.

« Le taux d’absorption des engagements financiers par le Togo est remarquable. Ceci balise la voie à une nouvelle allocation pour la prochaine période. La satisfaction est des deux côtés », ajoute-t-il.

Pour sa part, Sandra Johnson a exprimé sa satisfaction quant à la qualité du partenariat entre le Togo et l’Union européenne. Elle a souligné l’importance de cette revue pour l’efficacité des projets financés par l’Union européenne et a évoqué les perspectives à venir.

« Pour une mise en œuvre efficace, il a été mis en place un dispositif de suivi des différents projets. C’est dans ce sens que s’est inscrite la présente rencontre qui consiste à définir les différentes contraintes et réfléchir sur les approches de solutions pragmatiques. Cette revue vient donc à point nommé dans ce sens que, pour la première phase de la programmation pluriannuelle 2021-2024, il est prévu une évaluation à mi-parcours l’année prochaine, dont la performance déterminera l’enveloppe à mobiliser pour la deuxième phase 2025-2027 », a-t-elle précisé.

Dans le cadre du plan d’action de 2021, deux conventions majeures ont été signées, en octobre 2022 pour le financement du programme d’appui à la lutte contre le changement climatique, d’un montant de 30 millions d’euros et du programme de renforcement des services publics locaux d’un coût global de 25 millions d’euros, dont 10 millions d’euros de l’Union européenne et 15 millions d’euros de la France.

De même, pour le plan d’action 2022, deux conventions de financement ont été signées en avril dernier. La première est dédiée au programme de soutien au développement des agro-industries pour un coût global de 82 millions d’euros, dont 30 millions de l’Union européenne et ses États membres, 52 millions d’euros conjointement de la France et de l’Allemagne.

La seconde convention, d’un montant de 45 millions d’euros, dont 40 millions de l’Union européenne et 5 millions de l’Allemagne, est consacrée à l’appui à la construction de l’État et à la résilience au Togo.

Notons que le partenariat entre le Togo et l’Union européenne se concentre principalement sur les grands programmes de la Feuille de route gouvernementale, avec des conventions de financement signées pour des projets variés visant à soutenir le développement du pays conformément à la vision Togo 2025.

Fil d'actu

Togo : le coût du crédit bancaire en légère baisse

Les résultats de l’enquête sur les conditions de banque...

Togo : les observateurs saluent un scrutin électoral apaisé et la transparence des élections

Au Togo, les résultats provisoires des élections législatives et...

Togo : l’inflation tombe à 2,7% en mars 2024 (BCEAO)

La Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest...

Newsletter

Le Togo, 2e gabarit sur le marché financier de l’UMOA au premier trimestre 2024

Avec 256,22 milliards de FCFA levés, et une durée de vie moyenne à l’émission de 1,30 milliard, le Togo se positionne au 2e rang...

Le FMI envoie une bouffée d’oxygène au Togo

Le conseil d’administration du Fonds monétaire international (FMI) a annoncé, le 1er mars 2024, avoir approuvé un accord de 42 mois au titre de...

Construction de la route Lomé-Cinkassé : La BAD sonne la mobilisation des investisseurs

Le Président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé, a échangé, mardi 27 février 2024 à Lomé avec le président du Groupe de la Banque...