spot_img

Tourisme au Togo : l’éclat d’une destination incontournable


Dans une récente publication sur ses pages Meta, le député Gerry Taama du NET, parti d’opposition, a exprimé sans détours sa vision du Togo : « Pour moi, le Togo est le pays le plus beau du monde ». Cette déclaration franche ne fait que souligner la beauté éblouissante de ce territoire de 56 600 km², niché entre le Ghana à l’ouest, la République du Bénin à l’est, le Burkina Faso au nord, et bordé par l’océan Atlantique au sud. Cette splendeur est le résultat non seulement de l’hospitalité légendaire de ses habitants, connue depuis des temps immémoriaux, mais également de ses atouts touristiques exceptionnels.

Joyaux Touristiques du Togo, du Nord au Sud

Les atouts touristiques du Togo se dévoilent à travers ses cinq régions, formant une mosaïque de richesses inestimables. Dans les années 80, le tourisme occupait une place de choix dans l’économie togolaise, se classant troisième en termes de devises après les phosphates et les produits de rentes (café, cacao et coton). À cette époque, le pays accueillait en moyenne 130 000 touristes par an, générant des recettes hôtelières de l’ordre de 15 milliards de francs CFA. Le Togo brillait alors en tant que destination touristique privilégiée en Afrique de l’Ouest.

Togo, l’Afrique en Miniature

Avec une forme de corridor s’étendant sur environ 660 km et une largeur maximale de 150 km au centre, le Togo se caractérise par une biodiversité exceptionnelle et un paysage varié réparti dans ses cinq régions, lui valant le surnom d' »Afrique en miniature ». Chaque région révèle des trésors touristiques uniques.

La Région Maritime séduit par ses plages aménagées, ses musées, ses marchés aux fétiches et de troc, ses maisons des esclaves, ses forêts classées, et ses monuments architecturaux. Des sites emblématiques tels que le Grand Marché d’Adawlato, la Cathédrale de Lomé, et les ruines des anciens wharfs allemand et français enrichissent l’expérience.

Dans la Région des Plateaux, la plus vaste, le climat doux et les panoramas offerts par ses montagnes et collines en font une destination prisée. Des lieux incontournables comme le Château Viale, la Station de Kamina, le Pic d’Agou, les Cascades de Kpimé ou d’Akrowa, et le Monastère de Djogbégan promettent des séjours inoubliables.

Patrimoine Culturel et Historique

Chaque région du Togo dévoile des joyaux culturels et historiques. La Région Centrale, avec son chef-lieu Sokodé, abrite le Parc national de Fazao-Malfakassa, propice à des safaris, et voit la Cavalerie de Sokodé organiser des compétitions lors des fêtes traditionnelles.

La Région de la Kara, au-delà de la région maritime, offre des danses et fêtes traditionnelles telles qu’Akpéma et Evala. Elle abrite également le paysage Koutammakou, classé au patrimoine de l’Unesco, avec ses Tata-Somba, les Hauts fourneaux de Banjeli, et les réserves naturelles de la Kéran et de Sarakawa.

À l’extrême nord, la région des savanes regorge de trésors historiques et culturels, dont certains sont proposés au Patrimoine de l’Unesco. La Fosse aux Lions, les peintures rupestres de Namoudjoga, la plaine alluviale de l’Oti, et la Réserve de Chasse de Mandouri attirent les amateurs de découvertes authentiques.

Stabilité et Sécurité : les fondements d’une attraction touristique

Malgré sa richesse naturelle, le Togo reconnaît que le tourisme prospère uniquement dans un contexte de stabilité et de sécurité. C’est un aspect auquel le Chef de l’État Faure Gnassingbé accorde une attention particulière tout au long de ses mandats. Les efforts déployés ont contribué à instaurer un climat de paix et de sécurité, propice aux activités économiques et aux investissements.

Le Togo a accueilli près d’un million de visiteurs en 2022, confirmant une croissance constante par rapport à l’année précédente, où le pays avait enregistré 983 969 visiteurs pour une recette de 25 milliards FCFA. En 2020, plus de 480 000 touristes ont été recensés, générant des retombées financières évaluées à 19 milliards FCFA.

Selon le ministre de la Culture et du Tourisme, Kossi Gbégnon Lamadokou, la création de conditions favorables pour fédérer toutes les composantes de la chaîne de production touristique dans le pays contribue à l’attractivité du Togo. « Nous pouvons affirmer avec fierté que le Togo se positionne sur le marché sous-régional comme une destination incontournable », a-t-il déclaré lors de la journée internationale du tourisme le 27 septembre dernier.

Fil d'actu

Togo : le coût du crédit bancaire en légère baisse

Les résultats de l’enquête sur les conditions de banque...

Togo : les observateurs saluent un scrutin électoral apaisé et la transparence des élections

Au Togo, les résultats provisoires des élections législatives et...

Togo : l’inflation tombe à 2,7% en mars 2024 (BCEAO)

La Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest...

Newsletter