spot_img

Universités de l’AGET: la 2e édition a tenu ses promesses

L’Association des grandes entreprises du Togo (AGET) a tenu sa grande messe annuelle ce mardi 14 mars à Lomé. Une deuxième édition placée sous le thème « Industrialisation au Togo ».

Le ton des « Universités de l’AGET » a été donné par Jonas Daou, président de l’association, pour cet évènement dont l’objectif était de renforcer la synergie entre les membres de l’AGET, d’échanger sur les perspectives économiques du Togo avec les grandes institutions financières présentes, et de développer le partenariat entre l’AGET et d’autres organisations patronales de la sous-région ou encore consolider la coopération internationale et la position régionale du Togo dans l’industrialisation.

Cette deuxième édition, organisée autour de 3 panels, a connu la participation de Kodjo Adedze, ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Consommation locale et de sa collègue Rose Kayi Mivedor en charge de la Promotion de l’investissement. D’autres responsables et représentants d’institutions bancaires à l’instar de la Banque africaine de développement (BAD), d’Ecobank, de NSIA, et de la Société financière internationale (SFI) étaient aussi présents.

Le panel introductif s’est déroulé après l’allocution du représentant résidant de la BAD au Togo, Wilfrid Paterne Abiola. Il portait sur le thème « Politique industrielle et facteurs de production ». « Le Togo, de par sa position géographique et ses ressources, présente un climat des affaires attrayant aux investisseurs lui permettant de faire face à la compétitivité », a déclaré la ministre Mivedor au cours de ce panel.

Booster l’industrialisation

Lors de ce panel intitulé « Financement et industrialisation : Rôle des institutions de financements et de l’Etat », les intervenants ont débattu sur ‘Comment booster l’industrialisation du Togo et faire du secteur industriel un levier de développement économique du pays’. Ils sont arrivés à une conclusion selon laquelle le renforcement de partenariat entre le gouvernement, les institutions financières et le secteur privé serait primordial pour l’atteinte d’un tel objectif.

« Le secteur industriel est celui qui crée le plus d’emplois. Donc son développement va contribuer à réduire le chômage », a affirmé Jonas Daou. Une invitation a été lancée aux acteurs du secteur privé à tirer profit des avantages qu’offre le gouvernement à travers le régime de la zone franche, le Code des investissements et la Plateforme industrielle d’Adétikopé qui est un espace d’implantation des industries.

« Une mise en application des solutions proposées pour accélérer le processus d’industrialisation »

Le 3e panel a porté sur le thème : « Développement des chaînes de valeur : Agro-industrie et mines ».

Les discussions ont été clôturées par un discours du ministre Kodjo Adedze, qui s’est réjoui de cette deuxième édition des Universités de l’AGET. « Les travaux au cours de cette édition cadrent bien avec la feuille de route gouvernementale (…). Ainsi donc, j’exhorte à une mise en application des solutions ici proposées pour accélérer le processus d’industrialisation au Togo », a affirmé le ministre.

Notons que l’AGET est une association regroupant des entreprises qui opèrent dans le secteur industriel (agro-alimentaire et produits industriels) et les services (banques, assurances, société de contrôle, hôtellerie, transit et logistique, manutention portuaire). Créée en 2007, elle participe à l’économie togolaise avec un total de 850 milliards FCFA de chiffre d’affaires réalisé par ses membres en 2018.

Fil d'actu

A Abuja, la première session ordinaire du Parlement de la CEDEAO ouverte par Mémounatou Ibrahima

La première session ordinaire du Parlement de la CEDEAO...

Le Togo lève 32,112 milliards FCFA sur le marché financier de l’UMOA

Le Trésor public du Togo a levé 32,112 milliards...

Newsletter

Les dates de la 5ème Foire Made in Togo et de la 19ème Foire internationale de Lomé dévoilées

Les dates de la 5ème Foire Made in Togo et de la 19ème Foire internationale de Lomé (FIL) ont été dévoilées le mardi 14...

La Plateforme industrielle d’Adetikopé, moteur de l’industrialisation, entre dans sa 2e phase après le succès de la première

Inaugurée le 6 juin 2021 par le président togolais Faure Gnassingbé, la Plateforme industrielle d’Adetikopé (PIA), fruit d'un partenariat public-privé entre Arise et l’Etat,...

Coton : la production augmente de 50%

Après deux années consécutives marquées par des performances en baisse (-11% et -25%), la filière cotonnière au Togo affiche une nette amélioration. La Nouvelle société...