spot_img

Budget de l’État Togolais au Premier Trimestre 2023 : Dépenses en Hausse à 450 Milliards FCFA

Au terme du premier trimestre de l’année 2023, les données relatives au budget général de l’État togolais offrent un aperçu précoce des dépenses et des tendances financières pour l’année en cours. Selon le Rapport d’Exécution du Budget de l’État à fin mars 2023 rendu public par la Direction Générale du Budget et des Finances (DGBF), les dépenses totales sont évaluées à 451,53 milliards FCFA, représentant ainsi 23,11% de la prévision annuelle globale qui s’élève à 1 953,48 milliards FCFA.

Comparativement aux données du premier trimestre de l’année précédente, où les dépenses se situaient à 383,49 milliards FCFA, l’augmentation est notable, atteignant environ 17%. Cette croissance des dépenses au cours des trois premiers mois de l’année découle principalement de trois sources de dépenses majeures.

Les dépenses liées à l’atténuation des recettes ont été évaluées à 43,04 milliards FCFA pour l’année en cours, contre 24,36 milliards FCFA pour la même période en 2022. Cette augmentation met en évidence la volonté de l’État togolais de compenser les fluctuations dans les recettes attendues par une gestion proactive des dépenses.

Ensuite, les dépenses de transfert ont également connu une hausse significative, atteignant 63,46 milliards FCFA en 2023, comparativement à 54,14 milliards FCFA en 2022. Cette augmentation reflète l’engagement continu du gouvernement à soutenir des secteurs et des initiatives stratégiques à travers le pays, en déployant des fonds supplémentaires pour répondre aux besoins croissants.

De plus, les projets d’investissement ont été portés à un niveau supérieur, avec une évaluation de 75,12 milliards FCFA en 2023, contre 57,28 milliards FCFA l’année précédente. Cette expansion des projets d’investissement souligne l’intention de l’État de stimuler la croissance économique à long terme et de créer des opportunités durables pour le développement.

Parmi les autres éléments à noter, les charges liées au personnel de l’État ont également augmenté, passant de 55 milliards FCFA au premier trimestre de 2022 à 65,42 milliards FCFA en 2023, soit une augmentation de 18%. Cette hausse pourrait être attribuée à divers facteurs, notamment les ajustements salariaux et les besoins opérationnels.

Du côté des recettes, le taux de réalisation des recettes du budget général pour le premier trimestre de 2023 se situe à 18,53% de la prévision annuelle, équivalent à 362,05 milliards FCFA. Cette réalisation précoce des recettes témoigne de l’efficacité des mécanismes de collecte et de la stabilité globale des flux financiers malgré le contexte en constante évolution.

Fil d'actu

A Abuja, la première session ordinaire du Parlement de la CEDEAO ouverte par Mémounatou Ibrahima

La première session ordinaire du Parlement de la CEDEAO...

Le Togo lève 32,112 milliards FCFA sur le marché financier de l’UMOA

Le Trésor public du Togo a levé 32,112 milliards...

Newsletter

Croissance économique : le Togo est sur la bonne voie, d’après la Banque mondiale

Le Togo fait partie des meilleurs élèves du continent, au regard des données du rapport Africa’s Pulse publié début avril par la Banque mondiale....

La Banque mondiale prévoit un taux de croissance économique de 5,1% en 2024

Au Togo, la croissance économique est restée robuste en 2023, avec un taux estimé à 5,4 % et devrait se ralentir légèrement en 2024...

La croissance de l’Afrique reste faible, estime la Banque mondiale

La croissance économique en Afrique subsaharienne reste faible, tirée vers le bas par l'incertitude de l'économie mondiale, la sous-performance des plus grandes économies du...