Infrastructures : la politique des grands travaux porte ses fruits

Routes, écoles, marchés…, le Togo ne lésine pas sur les moyens sur les moyens quand il s’agit d’investir dans les grands travaux.

Samedi 11 novembre 2023. Des membres du gouvernement, avec à leur tête la secrétaire générale de la présidence, Sandra Johnson, ont officiellement remis les clés de nouveaux marchés aux autorités locales et populations d’Afagnan-Gbléta (Préfecture du Bas-Mono) et de Glidji (préfecture des Lacs). Ces infrastructures, tout comme d’autres en chantier et/ou déjà livrées, entre dans le cadre du Programme de soutien aux microprojets d’infrastructures communautaires (PSMICO).

Ayant déjà fait l’objet d’un financement total d’environ 21 milliards de francs CFA à ce jour, le PSMICO touche plus de 15 000 communautés à la base, au sein de plus de 300 cantons à travers le pays. Le Programme dispose d’un bilan riche en termes d’infrastructures et d’accompagnement à l’élaboration des plans d’actions villageois par les Comités de développement à la base. 179 plans de ce type ont été élaborés dans 179 villages de 2015 à 2021 et 11 CDB ont été formés en 2020.

Aussi, 484 Comités de développement à la base (CDB) ont bénéficié de restructurations entre 2012 et 2021, ainsi que 418 Comités villageois de développement (CVD) qui ont été restructurés de 2015 à 2020.

Sur le plan des infrastructures, on peut dénombrer jusqu’en 2021, entre autres : 483 salles de classe construites et 15 bâtiments scolaires réhabilités, la construction et la réhabilitation de 05 centres de ressources artisanales et de 04 centres de santé, la construction de 20 blocs de latrines. On note également la construction de 28 forages et, pour la seule année 2019, la construction de 553 hangars de marché et la réhabilitation de 68 autres.

Routes

En matière d’amélioration de réseau routier, le pays n’a pas du tout chômé ces dernières années. En janvier 2023, il a été ouvert les travaux d’aménagement et de réhabilitation de la route nationale RN14 : Sokodé-Tchamba-Kambolé-Frontière Bénin, dans la préfecture de Tchaoudjo à 340 km au nord de Lomé. La route est longue de 86 km. Les travaux qui vont être effectués sur ce tronçon vont coûter 68,6 milliards de francs CFA.

Les usagers de la route Lomé-Kpalimé (120 kilomètres) ont aussi retrouvé le sourire, car les travaux de la réhabilitation de cette route ont été réalisés. Cette route représente un investissement de 214 milliards de francs CFA.

En 2022, 680 km de pistes rurales ont été aménagées par le gouvernement.  Selon la feuille de route gouvernementale, au moins 4 000 km de pistes rurales doivent être aménagées d’ici fin 2025.

Infrastructures sanitaires

En 2022, plusieurs projets notables ont été lancés et sont en train d’être actuellement mis en œuvre. Dans le cadre du projet Services de santé essentiels de qualité pour la couverture sanitaire universelle (SSEQCU), il est prévu la construction de 200 structures de soins de santé primaires, la réhabilitation de 300 autres, et l’équipement de 500 centres de soins de santé primaires.

La plus grande réalisation du chef de l’Etat sur le plan sanitaire aura été la construction de l’hôpital de référence Dogta-Lafiè, inauguré le mercredi 26 avril dernier, par le Président Faure Gnassingbé, dans le cadre des festivités du 63è anniversaire de l’indépendance du pays.

Pour la première année d’opérationnalisation, cet hôpital va accueillir au moins 80.000 patients, selon la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), porteur du projet.

Fil d'actu

Togo : le Code des investissements et ses dispositifs incitatifs

C’est en 2019 que le Togo s’est doté d’un...

Togo : Le Port de pêche de Lomé retrouve du dynamisme  

Depuis quelques années, le port de pêche de Lomé...

Construction de la route Lomé-Cinkassé : La BAD sonne la mobilisation des investisseurs

Le Président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé, a...

Dématérialisation: l’administration publique togolaise de plain-pied dans le numérique

Il y a quelques années, l’Etat togolais lançait l’ambitieux...

Newsletter

Croissance économique, inflation, endettement, …, le Togo réalise des avancées macroéconomiques satisfaisantes

Malgré un contexte international marqué ces dernières années par des chocs exogènes et des incertitudes entraînant un ralentissement de la croissance mondiale en 2023...

ANVT : comment le gouvernement offre une première expérience aux jeunes et réhausse leur chance de trouver un emploi

Au Togo, l’engagement citoyen des jeunes avec l’Agence nationale du volontariat (ANVT) va au-delà de l’apport de ces derniers à la construction du pays....

Le potentiel de croissance du Togo dicté par le rythme des réformes

Le Togo possède un potentiel économique considérable. Sa croissance est largement dictée par la vitesse et l'efficacité des réformes mises en œuvre par le...