spot_img

La CCIT apporte un nouveau projet laboratoire et développement d’entreprises au Togo

Présente au Togo depuis 2012, la Coalition coopérative italienne pour le Togo (CCIT) renforce sa présence dans le pays au travers d’un atelier de présentation du projet laboratoire et développement d’entreprises coopératives artisanales au Togo qui s’est déroulé ce jeudi 02 novembre 2023 à Lomé.

Cet atelier à pour objectif de présenter un nouveau projet de la coalition italienne au Togo. Au travers de ce projet de formation de professionnalisation qui sera destiné à la jeunesse togolaise, aux femmes, et aux personnes en situation d’handicap, la coalition italienne, constituée de 3 organisations de la société civile et du mouvement coopératif italien envisage apporter sa contribution dans la recherche de solutions aux problèmes d’employabilité dont fait face les jeunes et les femmes.

Piloté conjointement avec le ministère de développement à la base et la fédération des banques du crédit coopératif italien qui est l’organisation faîtière qui rassemble toutes les institutions bancaires et non bancaires du crédit coopératif italien, ce projet qui n’est qu’à sa phase d’essai s’étalera sur une durée d’un an et permettra de toucher une centaine de jeunes. Il couvrira 3 principaux domaines tels que la pizzeria ; la menuiserie ; le design & infographie, auxquels vont s’ajouter le management entrepreneurial.

Selon Ignace Gustave Picoula, responsable du département relations institutionnelles à la fédération des banques du crédit coopératif italien, « le projet de développement de laboratoire et développement d’entreprises coopératives et artisanales au Togo fait partie maintenant de notre menu d’initiatives. Alors cette initiative a été pensée et élaborée avec nos partenaires locaux qui ont participé à l’atelier de ce matin pour apporter notre modeste contribution aux préoccupations, aux objectifs qui sont celles des institutions publiques du gouvernement en particulier sur la question de l’emploi des jeunes, de la viabilité des jeunes, de la croissance économique en s’appuyant sur les forces de l’économie ».

La sélection des candidats pour ces formations sera confiée aux partenaires locaux qui détermineront les critères d’éligibilité des candidats. Les sélectionnés bénéficieront des cours des experts italiens dans les différents domaines.

« Nous initions avec trois parcours professionnalisants, la pizza qui est un produit de plus en plus diffusé, consommé au Togo et ce produit peut être valorisé en utilisant davantage des ingrédients locaux mais aussi quand même en prenant appui avantage sur le know-how que l’Italie a développé ou possède dans ce produit et là nous avons la chance de bénéficier d’un des plus grands chefs, maître italien Pietro Pancari qui est membre de l’académie nationale italienne de pizza » a déclaré SAPIA, Directrice de la coalition coopérative italienne pour le Togo.

Par ce projet de laboratoire et développement d’entreprises, la coalition coopérative italienne au Togo pose les bases d’un réseau entre professionnels togolais et professionnels italiens pour un échange d’experts pour un échange de know-how, pour un échange de compétences.

Notons que depuis son implantation au Togo en 2012, la CCIT a entrepris différentes initiatives avec ses partenaires locaux y compris de 2016 à 2018 un programme de coopération technique avec le ministère du développement à la base et le FAIEJ, qui consistait à former un premier noyau de formateurs en entrepreneuriat coopératif ciblant en particulier les jeunes.

Fil d'actu

A Abuja, la première session ordinaire du Parlement de la CEDEAO ouverte par Mémounatou Ibrahima

La première session ordinaire du Parlement de la CEDEAO...

Le Togo lève 32,112 milliards FCFA sur le marché financier de l’UMOA

Le Trésor public du Togo a levé 32,112 milliards...

Newsletter

Togo : une enquête pour évaluer la satisfaction du secteur privé dans ses rapports avec les administrations publiques

C’est inédit dans l’histoire du Togo. Le gouvernement a lancé, ce jeudi 23 mai, à travers le Comité de Concertation État-Secteur Privé (CCESP), une...

Togo : de nouveaux investisseurs s’installent à la Plateforme industrielle d’Adétikopé

Près d’une dizaine de nouveaux investisseurs ont rejoint la Plateforme industrielle d'Adétikopé, selon une annonce faite le 17 avril 2024 par l’institution qui promet...

Au Togo, le nombre d’entreprises créées augmente sous l’effet des réformes entreprises

Avec plus de 15.000 nouvelles entreprises créées en 2023, le Centre de formalités des entreprises du Togo (CFE) a enregistré un nouveau record après...