spot_img

Le Togo table sur une croissance du PIB réel de 6,6% en 2023

En conseil des ministres le 18 janvier 2023, le ministre de l’Economie et des Finances a fait le point de la situation économique et financière du Togo au troisième trimestre 2022. Sani Yaya a essentiellement détaillé l’évolution de la conjoncture économique sur le plan international, au sein de l’UEMOA et sur le plan national sur la période considrée.

« Sur le plan international, le rythme de progression du PIB s’est amoindri dans l’ensemble des régions du monde tandis qu’au sein de l’UEMOA, l’activité économique est restée dynamique avec un taux de croissance du PIM qui s’établit à 5,7% en glissement annuel », a rappelé le ministre Sani Yaya.

Pour l’argentier togolais, la conjoncture nationale au troisième trimestre 2022 est essentiellement caractérisée par une hausse des activités dans les différents secteurs de l’économie, comparée à la même période de 2021.

« Ces évolutions rentrent en phase avec les estimations et prévisions du cadre macroéconomique d’octobre 2022 qui table sur une croissance du PIB réel de 5,8% en 2022 et 6,6% en 2023 », a-t-il soutenu.

Fil d'actu

Togo : le coût du crédit bancaire en légère baisse

Les résultats de l’enquête sur les conditions de banque...

Togo : les observateurs saluent un scrutin électoral apaisé et la transparence des élections

Au Togo, les résultats provisoires des élections législatives et...

Togo : l’inflation tombe à 2,7% en mars 2024 (BCEAO)

La Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest...

Newsletter

Croissance économique : le Togo est sur la bonne voie, d’après la Banque mondiale

Le Togo fait partie des meilleurs élèves du continent, au regard des données du rapport Africa’s Pulse publié début avril par la Banque mondiale....

La Banque mondiale prévoit un taux de croissance économique de 5,1% en 2024

Au Togo, la croissance économique est restée robuste en 2023, avec un taux estimé à 5,4 % et devrait se ralentir légèrement en 2024...

La croissance de l’Afrique reste faible, estime la Banque mondiale

La croissance économique en Afrique subsaharienne reste faible, tirée vers le bas par l'incertitude de l'économie mondiale, la sous-performance des plus grandes économies du...