spot_img

Au Togo, les pistes rurales au cœur du développement inclusif

Le gouvernement togolais s’est résolument engagé dans une démarche visant à stimuler le développement économique au sein des communautés rurales en rendant plus accessible l’ensemble des infrastructures socio-économiques de base. Cette initiative ambitieuse s’articule autour du désenclavement des zones rurales, une stratégie cruciale pour favoriser une croissance inclusive au Togo. Dans cette perspectives, le Chef de l’État togolais Faure Gnassingbé, a pris la mesure de cette nécessité dès les premiers instants de son mandat, lançant des projets et entreprenant des actions en vue de concrétiser cet objectif essentiel pour le développement harmonieux du pays. Cette vision s’est matérialisée à travers la création d’un programme de connectivité rurale et d’un ministère dédié au Désenclavement et aux Pistes rurales.

Le PUDC, catalyseur du changement

Initié en 2016 à l’initiative président de la République togolaise , le Programme d’Urgence de Développement Communautaire (PUDC) avait pour vocation d’améliorer les conditions de vie des Togolais. Au cœur de cette initiative se trouvait l’objectif gouvernemental d’améliorer de manière significative les services sociaux de base tant dans les quartiers des grandes villes que dans les zones rurales, impliquant activement les communautés dans le développement économique et social de leurs localités.

La phase opérationnelle du PUDC a débuté le 27 octobre 2016 avec la signature de contrats d’aménagement de 400 km de voies rurales entre le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), organe chargé de la mise en œuvre des projets, et des entreprises sélectionnées. Près de 11,4 milliards de francs CFA, dont 90% proviennent du gouvernement togolais, ont été investis dans ce projet.

Les infrastructures rurales, créées dans le cadre du PUDC, se révèlent essentielles pour réduire la pauvreté, stimuler les échanges commerciaux et faciliter la mobilisation des ressources privées en améliorant le climat des affaires.

PAPR : La continuité d’une ambition

En 2020, le lancement du Programme d’Appui aux Pistes Rurales (PAPR) est venu répondre aux préoccupations majeures des populations rurales en matière de construction et de réhabilitation des pistes. S’inscrivant dans la feuille de route gouvernementale 2020-2025, le PAPR a pour objectif de développer un réseau de 4000 km de pistes d’ici 2025, favorisant ainsi l’intégration physique et économique du milieu rural.

Le Ministre du Désenclavement et des Pistes Rurales, Bouraïma Kanfitine Tchédé-Issa, souligne l’engagement du gouvernement à construire 4000 km de pistes à travers les cinq régions économiques du pays. Le coût estimé de ce programme s’élève à 48,99 milliards de francs CFA, bénéficiant du soutien financier de l’Allemagne et de la France via leurs agences respectives, la KFW et l’AFD.

Résultats tangibles en 2022

À fin décembre 2022, le programme de développement routier avait déjà permis d’aménager 680 km de pistes rurales, comme annoncé lors d’un conseil des ministres tenu le 1er mars 2023. De plus, l’entretien du réseau existant atteint un taux de 75% en bon et moyen état, avec 1270 km achevés et 712 km en cours d’exécution.
Le programme a également introduit une base de données pour les routes rurales, contribuant ainsi à rationaliser la gestion future des infrastructures routières. Une étape cruciale dans la planification et la maintenance de ces voies essentielles.

Ministère dédié : un signe fort

La création récente du ministère du Désenclavement et des Pistes Rurales est la preuve tangible de l’engagement du Chef de l’État à améliorer les conditions de vie et de travail dans les communautés reculées et chez les acteurs agricoles. Cette initiative confirme la volonté du gouvernement togolais d’inscrire le désenclavement au cœur de sa stratégie de développement, promettant un avenir plus connecté et prospère pour l’ensemble du pays.

Fil d'actu

Togo : le coût du crédit bancaire en légère baisse

Les résultats de l’enquête sur les conditions de banque...

Togo : les observateurs saluent un scrutin électoral apaisé et la transparence des élections

Au Togo, les résultats provisoires des élections législatives et...

Togo : l’inflation tombe à 2,7% en mars 2024 (BCEAO)

La Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest...

Newsletter

Asky renforce sa flotte avec un nouvel avion

La compagnie aérienne Asky a dévoilé, ce 17 avril, son nouveau Boeing 737 Max 8 immatriculé ET-BAU. L’appareil est équipé des dernières technologies aéronautiques,...

Le Port autonome de Lomé renforce son positionnement régional

Avec un chiffre d’affaires de 40,331 milliards de FCF réalisé en 2023, le Port autonome de Lomé (PAL) fait mieux que l’année précédente avec...

Le Togo améliore la sécurité sur ses routes

Les accidents de la circulation sont un problème d’ampleur croissante sur le continent africain. Ils font chaque jour près d’un millier de morts et...